Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Cheesecake - Gâteau au fromage

Publié le par Qurfa

index89

Ingrédients pour un plat de 22cm x 22cm x 10cm  :

  • 750 gr de fromage blanc (séré, Philadelphiaetc ..)
  • 6  petits suisses nature  (40gr)
  • 150 g de crème fraiche épaisse
  • 4 œufs
  • 125 g de sucre
  • 1 zeste de citron bio
  • 1/4 cuillère à café de vanille bourbon en poudre
  • 40 gr de farine tamisée
  • 15 petits-beurre

Variante pour le fond en biscuits :

  • 180 gr de petits- beurre ou de speculoos
  • 90 gr de beurre
  • 20 gr de sucre
  1. Mettre le fromage blanc et les petits suisses à égoutter dans une passoire fine le temps nécessaire pour qu’ils aient rendu leur eau. N'utilisez pas du fromage trop maigre au moins à 40% de matière grasse, personnellement j’utilise du séré à la crème de chez Aldi et des petits suisses de la Migros 3/4 gras dans ce cas le temps d'égouttage est de +/- 40 min.
  2. Préchauffer le four à 180°.
  3. Râpez le zeste du citron.
  4. Lorsque les fromages sont égouttés mélangez-les avec la crème fraiche.
  5. Tout en mélangeant (mixer position minimale) ajouter les œufs un à un , le sucre, le zeste de citron, la poudre de  vanille et la farine tamisée petit à petit.
  6. Beurrer un plat allant au four.
  7. Ecraser les petits-beurre à l’aide d’une fourchette les mettre en tassant à l'aide d'un fond de verre  dans le fond du plat, verser dessus l'appareil au fromage.  Cuire +/- 60 minutes au four à 180°.  Laisser refroidir et mettre au frais.

Variante  pour le fond du cheese cake:

  1. Préchauffer le four à 175°
  2. Mélanger  les biscuits émiettés, le sucre et le beurre fondu, tapisser le fond de votre moule avec ce mélange, en tassant avec un fond de verre.  Enfourner et laisser cuire 15 minutes.  Sortir du four laisser tiédir et verser l'appareil à fromage.

Publié dans Pâtisserie

Partager cet article

Repost 0

Steamboat ou Fondue Chinoise

Publié le par Qurfa

index88

La fondue chinoise appelée Steamboat à Singapour est un plat festif et très convivial,  le meilleur moment du  Steamboat (à mon avis) c'est lorsque l'on déguste le potage à la fin du repas,  après la cuisson de tous les ingrédients dans le bouillon.

Ingrédients pour 6 personnes :

Préparez 3 litres de bouillon, il existe des sachets de fondue chinoise déshydratée, personnellement j’y ajoute 2 marmites de bouillon de bœuf (Knorr), 3 tiges de citronnelle (lemon grass) et un morceau de gingembre frais pelé (1cm), je laisse cuire le bouillon pendant 1 heure. Le bouillon doit être bien salé et être fort en goût.

Viandes (taillée en fines tranches)

  • 400 gr de viande de bœuf (steak)
  • 400 gr de filets de poulet
  • 200 gr de viande de porc
  • 200 gr de viande de veau

Fruits de mer

  • 12 de queues de grosses crevettes tigres crues décortiquées
  • 200 gr de calamars
  • 12 noix de coquille saint jacques

Légumes :

  • 1 chou chinois
  • 1 Pak-Choi
  • 200 gr champignons shiitakes ou autres
  • 1 ou 2 œufs

Pâtes: 300 gr de pâtes chinoises précuites.

Vous pouvez bien entendu selon vos goûts y ajouter de l’agneau, des filets de poissons etc. …

Sauces :  sauce aigre-douce, sauce soja, sambal etc.  Si vous désirez des sauces d’accompagnement classiques de fondue bourguignonne.

Remplissez votre appareil à fondue au 3/4 de bouillon et portez à ébullition (on ajoutera du bouillon frais à fur et à mesure si nécessaire).


Disposez tous les ingrédients que vous avez préparés dans des petits plats séparés.
Chaque invité aura devant lui un bol une fourchette à fondue une cuillère en porcelaine, une paire de baguettes et des petites épuisettes.  Chacun prend ce qu’il désire et le plonge dans le liquide bouillant.

A la fin du repas on mettra le reste des pâtes dans le bouillon et on y cassera les œufs,  ce potage se déguste en dernier.
 

Publié dans Fondues

Partager cet article

Repost 0

Crème de racine de persil

Publié le par Qurfa

index87
Ingrédients pour 4 personnes :

  • 450 gr de racine de persil
  • 1 échalote
  • 1 pomme de terre farineuse
  • Beurre
  • 5 dl de bouillon de légumes
  • 1 dl de crème
  • Pesto à la genovese
  1. Peler et couper les racines de persil et la pomme de terre en petits morceaux, hacher l'échalote.  Faire revenir (ne pas laisser brunir) les légumes dans un peu de beurre.
  2. Mouiller avec le bouillon de légumes, cuire +/-40 min, mixer le potage, ajouter la crème fraîche.
  3. Au moment de servir ajouter dans chaque assiette une petite cuillère de pesto. Potage à la saveur douce voir sucré.
La racine de persil fait partie de ce que l'on dénomme actuellement les "légumes d'antan", Tombés en désuétude peu après la Seconde Guerre mondiale au profit d'une agriculture intensive, ces légumes sont désormais à la mode et apportent une certaine diversité dans les assiettes.

Publié dans Potages

Partager cet article

Repost 0

Magret de canard à la mostarda de fruits

Publié le par Qurfa

index86

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 magrets de canard
  • 3 cuillères à soupe de jus de citron
  • 1 cuillère à soupe de cognac
  • 2 dl de vin blanc
  • 2 dl de vin rouge
  • 2 dl de bouillon de volaille
  • Sauge, romarin, sel poivre
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique de Modène
  • 1 bocal de fruits à la moutarde

Four préchauffé à 150°

  1. Poivrer les deux côté des magrets
  2. Dans une poêle faire griller les magrets côté peau, afin de faire fondre la graisse que vous éliminez. Lorsque la peau est croustillante, retourner les et faite griller à feu vif côté chair.
  3. Mouiller avec le vin blanc, le cognac et le jus de citron,  Ajoutez le romarin et la sauge, a feu vif laisser réduire (+/- de moitié). Enlevez les magrets et réservez-les au chaud dans le four.
  4. Ajouter le vin rouge et le bouillon au jus de cuisson, faire réduire à consistance souhaitée (crème légère) incorporez le vinaigre balsamique.
  5. Décorez vos assiettes avec les fruits à la moutarde, d’un peu de sauce et dresser les magrets couper en tranches.

Source  "la grande cuisine italienne A. et N. Santini"

Publié dans Volaille

Partager cet article

Repost 0

Tarte Tatin aux pêches

Publié le par Qurfa

index85

Ingrédients :

  • 1 boite de demi pêche au sirop léger (non égoutté 820 gr)
  • 2 cuillères à soupe de sucre blanc
  • Beurre
  • 1 abaisse de pâte feuilletée (+/- 280gr)
  • 3 cuillères à soupe de sucre de canne
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  1. Préchauffer le four à 180°
  2. Egoutter les pêche et coupez-les en grosses tanches, réservez le jus.
  3. Dans une poêle à fond épais faire revenir les pêches, pour qu'elles soient colorées.
  4. Beurrer un moule à tarte de 24 cm.  Saupoudrer le fond du moule avec le sucre cristallisé.  Disposer les morceaux de pêches.
  5. Verser le jus dans la poêle ayant servi à colorer les pêches, ajouter 3 cuillères de sucre de canne et le jus de citron, laissez réduire jusqu'à la consistance d'un caramel.
  6. Verser ce sirop sur les fruits, placez la pâte feuilletée sur le dessus en repoussant les bords de la pâte bien à l'intérieur, piquez la pâte de quelques coups de fourchette (pour ne pas qu'elle gonfle à la cuisson)
  7. Cuire +/- 30 min

Publié dans Pâtisserie

Partager cet article

Repost 0

Macarons aux amandes de Grand-Mère

Publié le par Qurfa

index84

 

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme (Antoine Lavoisier).  Que faire des blancs d’œufs après avoir fait du Cougnou, de la mayonnaise etc. …  voici une recette ancienne très simple de macarons qui peuvent se servir avec un café, un thé, en accompagnement de glace etc…

Ingrédients pour 20 pièces :

  • 2 blancs d'œufs (70gr)
  • 125 g d'amande en poudre
  • 150 g de sucre
  1. Mélangez le sucre et la poudre d'amande, ajouter les deux blanc d’œufs et mélanger à la puissance maximale de votre batteur pendant 2 à 3 bonnes minutes.
  2. Préchauffer votre four à 180°C.
  3. Mettez un feuille de papier sulfurisé sur votre plaque de cuisson, à l’aide d’une douille faire de jolis petits tas un peu espacés (les macarons ne s’étendent pas ils vont légèrement gonfler en hauteur).
  4. Enfourner quand le four est chaud pour une quinzaine de minutes.  Vos macarons sont cuits quand ils commencent à se craqueler au-dessus.
  5. Sortez les du four à l’aide d’une spatule décollez les directement de la feuille de papier sulfurisés et mettez-les à refroidir sur une grille.

Publié dans Pâtisserie

Partager cet article

Repost 0

Cougnou

Publié le par Qurfa

index83

Ingrédients pour une pièce de taille moyenne :

  • 275 gr de farine
  • 15 gr de levure
  • 15 cl de lait tiède
  • 2 jaunes d’œufs
  • 40 gr de sucre
  • 50 gr de beurre en pommade
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 40 gr raisins secs
  • 40 gr de sucre perlé
  • 1 pincée de cannelle (facultative)
  1. Dans un grand saladier, tamiser la farine et creusez une fontaine.
  2. Délayer la levure dans le lait tiède. Verser la levure délayée et le lait au milieu de la fontaine et y ajouter le jaune d'œuf. Placer le sel, la pincée de cannelle, le sucre vanillé et le sucre sur le pourtour de la fontaine.  Mélanger petit à petit le tout en ajoutant peu à peu le beurre en pommade.
  3. Pétrissez pour  obtenir une boule de pâte homogène et souple.
  4. Couvrir d'une serviette légèrement humide et laisser reposer 1h30 heure à température ambiante, (au moins 22°).  Laissez lever la pâte.
  5. Pétrissez à nouveau en joutant le sucre perlé et les raisins,  formez votre cougnou et déposez-le  sur une plaque garnie de papier sulfurisé et laisser encore reposer couvert 45 minutes.
  6. Préchauffer le four à 210°C.
  7. Mélanger le second jaune d’œuf avec un peu de lait à l’aide d’un pinceau badigeonnez-en votre cougnou et mettez-le au four, baisser la température à 190°c et cuire pendant +/-35 minutes.
  8. Retirer du four et laisser refroidir sur une grille (petit truc le cougnou est cuit s'il fait un son creux quand on tape sur sa base, comme on toque à une porte de l'index replié, idem pour un pain).

COUGNOU LE MOT LUI-MÊME évoque quantité de souvenirs, fonctionnant chez le Belge moyen comme la petite madeleine de Proust. Sinon qu’elle serait trempée ici dans un chocolat chaud plutôt qu’un thé Viennoiserie typique de la Wallonie et du nord de la France, le cougnou est traditionnellement préparé durant la période des fêtes, de la Saint-Nicolas à Noël. Il s’agit en fait d’un pain brioché (d’un pain "sandwich", comme on dit chez nous) amélioré, c’est-à-dire plus riche. Il y en a, en effet, pour tous les goûts : nature, avec des raisins secs, des pépites de chocolat, du sucre perlé, etc. Sa forme rappelle celle de l’enfant Jésus emmailloté en version stylisée, soit un boudin à deux têtes ou deux boules.
Le nom et la recette du "Pain de Jésus" (terme générique très peu usité) varient en fonction de la région dans laquelle il est fabriqué : "quéniole" à Valenciennes, "volaeren" à Dunkerque et plus généralement "coquille" dans les Flandres françaises, "fisquemalles" à Tournai, "cougnol(l)e", "cugnole" ou "cognolle" dans le Hainaut belge, "cougnou" dans les provinces de Namur et de Liège ou encore "bonhomme" en liégeois Mais on trouverait des "pains sucrés" aux noms similaires dans d’autres régions françaises, et ce, jusqu’en Provence ! La recette est plus ou moins riche selon le lieu de production en général, plus légère dans la région du Centre, elle est beaucoup plus riche en beurre, sucre et raisins dans la région de Namur.

La première mention du mot "cougnou" daterait du XVIIe siècle. Un historien picard explique que l’origine du mot viendrait de "quenieux", un petit pain réalisé avec des œufs et du lait déjà consommé en Wallonie. Le mot "quenieux" venant lui-même de cuneolus (petit coin), du temps ou l’ancêtre moyenâgeux du "cougnou" était encore de forme triangulaire. Ce n’est qu’au XVIe siècle qu’il aurait pris la forme d’un bébé emmailloté. Une autre étymologie, rapportée par Pierre Legrand dans "Le patois de Lille", rapproche d’ailleurs plutôt le terme du latin cunae, qui signifie berceau, nid ou première enfance.
Durant le Moyen Age, le cougnou était offert au moment de Noël au seigneur, mais aussi à des personnages importants du village, comme le curé. S’il est donc d’abord une sorte de redevance puis un cadeau de reconnaissance, c’est au XIXe siècle qu’il commence à être distribué comme "étrennes", surtout aux enfants le jour de Noël (source La Libre Belgique)
.

Publié dans Pâtisserie

Partager cet article

Repost 0

Nettoyer des chanterelles

Publié le par Qurfa

index82

 

Nettoyer des chanterelles


Avec un petit couteau, retirez l’extrémité terreuse du pied. Grattez ensuite délicatement le pied avec la lame du couteau, de façon à éliminer toute trace de terre.

 

Si les bords du chapeau sont un peu abîmés (ce qui arrive parfois lorsque le temps a été très humide !), les couper avec le couteau ou éventuellement avec une paire de ciseaux Les bords abîmés seront marrons foncés et mous au lieu de tirer, comme le reste du champignon, sur l’orange. ).

 

Avec un pinceau, brosser délicatement le dessus du champignon jusqu’à ce qu’il soit bien propre, puis retourner la chanterelle et brosser le dessous, dans le sens des plis.  

 

(Source : allrecipes.fr)

Publié dans Trucs et astuces

Partager cet article

Repost 0

Risotto aux chanterelles

Publié le par Qurfa

index80
Ingrédients pour 4 personnes :

  • 200 gr de riz pour risotto
  • 2 échalotes émincées
  • 300 gr de chanterelles fraîches (ou en conserve)
  • 1 litre de bouillon de volaille ou légumes
  • 1 verre de vin blanc
  • 4 cuillères à soupe de mascarpone
  •  Beurre
  • 1 cuillère à soupe d'huile d’olive
  • Sel et poivre
  • 1 cuillère à soupe de persil frais haché
  • 100 gr de parmesan râpé
  1. Armez vous de patience et nettoyer les chanterelles si elles sont fraîches, (voir truc et astuces).
  2. Faire fondre les échalotes dans le beurre jusqu’à ce qu’elles soient transparentes, ajouter les girolles et le persil haché, cuire 5 minutes. Salez, poivrez et réserver.
  3. Dans une casserole à fond épais faire revenir le riz dans l'huile d’olive +/- 1 minute. A feu moyen ajouter le vin blanc, le mélange de champignons, la moitié du mascarpone et le bouillon chaud au fur et à mesure de la cuisson louche par louche en attendant que le liquide soit absorbé pour en ajouter.  Lorsque le riz est fondant et onctueux ajouter hors du feu le parmesan et le reste du mascarpone.
  4. Servir chaud en accompagnement ou en plat principal accompagné d’une salade.

Vous pouvez bien entendu remplacer les chanterelles par d'autres champignons.

Publié dans Riz - Pâtes

Partager cet article

Repost 0

Quiche Lorraine

Publié le par Qurfa

index79

 

Quiche Lorraine

Ingrédients :

pâte brisée:

  • 300 gr de farine tamisée
  • 150 gr de beurre en dés à température ambiante (pommade)
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 0.8 à 1dl d'eau (ou de lait tiède)

Quiche :

  • 3 œufs entiers
  • 20 cl de crème fraîche
  • 20 cl de lait
  • 250 gr de lardons fumés
  • Sel, Poivre, Muscade

Pâte brisée :
Mélanger la farine et le sel dans un plat, faire une fontaine.  Ajouter le beurre, pétrissez du bout des doigts. On doit obtenir une sorte de sable.  Incorporer rapidement le lait ou l'eau et continuer à pétrir.  Étaler la pâte sur du papier cuisson pour éviter qu’elle ne colle et pour la placer facilement dans votre moule. Graissez un moule à tarte et garnissez le de papier sulfurisé, mettez-y votre pâte, foncez-la et découpez le surplus de pâte, laisser reposer au moins 30 min au frais (pas au frigo) Piquer le fond de tarte avec une fourchette et cuire la pâte à blanc (garnir de haricots sec ou des noyaux de cuisson), a mi-cuisson retirer les haricots et terminer la cuisson du fond de tarte elle doit être légèrement dorée.  (Four à 180°C)

Quiche :
Préchauffer le four à 180°C  
Faire cuire les lardons à la poêle, égouttez les sur du papier absorbant.
Dans un saladier cassez les œufs et versez la crème fraîche, mélangez au fouet, ajoutez progressivement le lait tout en continuant à mélanger, Ajoutez le sel,  le poivre et la noix de muscade. Parsemez la pâte avec les lardons, versez dessus le mélange œufs, crème, lait
Enfournez la Quiche Lorraine durant +/-25 minutes à 180°C. 

Partager cet article

Repost 0