Mouhalabieh

Publié le par Qurfa

index41
Ingrédients pour  4 personnes :
  • 70 g de sucre en poudre
  • 50 cl de lait
  • 1 cuillère à café d'eau de rose
  • 2 cuillères à café d'eau de fleur d'oranger
  • 35 g de crème de riz,  la maïzena peut la remplacer
  • 3 cuillères à soupe de pistaches non salées concassées
  • 1 cuillère à café de Gomme arabique pilé (facultatif)
Pour le sirop : (je remplace parfois le sirop par du miel liquide dilué dans très peu d'eau)
  • 15 cl d'eau
  • 125g de sucre en poudre
  • 1 c. à soupe de jus de citron
  • 1 c. à soupe d'eau de fleur d'oranger
  1. Dans un petit bol, mélangez la crème de riz avec  2 cuillères à soupe de lait jusqu'à ce qu'elle soit bien diluée. Ajoutez le reste du lait en fouettant  et versez le tout dans une casserole, faire chauffer à feu doux  sans cesser de mélanger jusqu’à ce que la crème commence à épaissir. Ajoutez  le sucre  et la gomme arabique pilé, cuire à feu doux sans arrêter de mélanger au fouet jusqu'à ce que la crème épaississe à votre convenance. Hors du feu ajouter l'eau de rose, la fleur d'oranger.   Laissez tiédir.
  2. Versez  la préparation dans des petits bols individuels ou des verrines, couvrez et placez au réfrigérateur au moins pendant 4 heures.  Au moment de servir, parsemez de pistaches vertes concassées et arroser avec  le sirop ou le miel.  Servir très frais.
  3. Si vous n’aimez pas les pistaches remplacez- les par des amandes grillées.
La gomme arabique est un exsudat de sève descendante solidifié, produit naturellement ou à la suite d’une incision, sur le tronc et au pied d'arbres de la famille des acacias. Comestible, elle est récoltée principalement en Afrique saharienne (Maghreb, Mali, Sénégal, Tchad, Égypte, Soudan, etc.).  La gomme arabique est certainement la plus ancienne et la plus connue de toutes les gommes. Les Égyptiens la connaissaient sous le nom de kami et l'auraient utilisée dès la troisième dynastie (2650 av. J.-C.) pour assurer la cohésion des bandages de momies.  Le manuscrit d'Ebers (un papyrus médical rédigé vers 1550 avant l'ère chrétienne) propose l'emploi de la gomme d'acacia, ou gomme arabique, comme moyen de contraception en association avec des dattes.  Au XVe siècle, des navigateurs européens découvrent la gomme arabique sur les côtes du Sénégal et de la Mauritanie actuelle. Au XVIIIe siècle, une « guerre de la gomme » sanglante et acharnée permet à la France d'obtenir le monopole de son commerce sur la côte ouest africaine.  Au début du XXe siècle, l'Angleterre désenclave l'autre grand berceau de la gomme arabique en faisant construire une ligne de chemin de fer entre El Obeid, au cœur de la région de Kordofan, et Port Soudan. L'Angleterre et la France transforment en Europe la gomme que leurs flottes marchandes acheminent à partir des comptoirs : la gomme devient une denrée d'initiés, commercialisée par les deux puissances coloniales.  Elle est utilisée entre autre dans la fabrication des loukoums  (wikipedia).

Publié dans Douceurs